Chercher

Informations générales sur le pays



La République de Macédoine
se trouve dans l’Europe du sud-est, au cœur des Balkans. Le relief est caractérisé par des massifs montagneux qui s’étendent dans de longues plaines. La Macédoine représente un territoire de transition entre le climat méditerranéen et le climat continental. La Macédoine ne débouché pas sur une mer et la vallée du Vardar est le principal axe naturel du pays. Le fleuve traverse la Macédoine du nord au sud et relie le pays avec l’Europe occidentale et centrale ainsi qu’avec la mer Egée. Les pays voisins de Macédoine sont la Serbie et le Kosovo au nord, la Bulgarie à l’est, la Grèce au sud et l’Albanie à l’ouest. La Macédoine a une importance comme pays de transition qui lui permet de développer l’échange commercial avec les pays voisins.

Superficie : 25.713 km2
Population : 2.022.547 (selon le dernier recensement de 2002)
Population dans la capitale : 600.000 habitants
Démographie : Macédoniens (64,18%), Albanais (25,17%), Turcs (3,85%), Serbes (0,84%), Valaques (0,48%), autres (1,04%).
Monnaie officielle de Macédoine : denar (MKD (1 Euro = 61 MKD))
Espérance de vie : 74,5 ans
Taux d’alphabétisation : 97 %
Religion : orthodoxe, musulmane, catholique

Skopje est la capitale de Macédoine et le centre économique, politique et administratif du pays. Les autres plus grandes villes de Macédoine sont : Bitola, Ohrid,  Kumanovo, Tetovo, Veles, Gostivar, Štip, Strumica… Il y a deux aéroports en Macédoine à Skopje (aéroport Alexandre le Grand) et à Ohrid (aéroport Saint-Paul l'Apôtre d'Ohrid).

La langue officielle du pays est le macédonien. Cependant, dans les municipalités où la représentation de certains groupes ethniques dépasse 20% de la population, la langue officielle, malgré le macédonien, est la langue du groupe ethnique.

Les exportations de Macédoine sont concentrées sur trois secteurs : les produits métallurgiques, le textile et l’agroalimentaire (tabac, vin…). Les importations sont très variées : les hydrocarbures, l’électricité et l’automobile. Les conditions pour les investissements étrangers sont parmi les plus favorables offertes dans les Balkans.

Suite au référendum de septembre 1991, la République de Macédoine est devenue un Etat indépendant basée sur la démocratie parlementaire. Son organisation politique est définie par une constitution proclamée en 1991. Le pouvoir exécutif est exercé par le Président de la République de Macédoine, élu pour cinq ans au suffrage universel direct, et le gouvernement, dirigé par le Premier ministre. Le Premier ministre et les ministres forment le Parlement. Les ministres sont élus par la majorité des votes des parlementaires.

Le pouvoir législatif est entre les mains des 123 parlementaires qui siègent au Parlement, constitué d’une seule chambre : l'Assemblée de la République de Macédoine.

Le pouvoir judiciaire est détenu par les cours. Au sommet du système juridique se trouve la Cour Suprême et le Conseil judiciaire de la République de Macédoine.

Rétrospective des dates importantes pour la politique étrangère de Macédoine :

1993 : la République de Macédoine est admise à l’ONU sous le nom provisoire d’ "ancienne République yougoslave de Macédoine"

2001 : signature de l’Accord de stabilisation et d’association (ASA) avec l’Union européenne

2003 : la Macédoine devient membre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC)

2005 : la République de Macédoine obtient le statut de pays candidat à l’adhésion à l’UE

2006 : la Macédoine devient membre de l’Accord de libre-échange en Europe centrale et de l’Est (Cefta) qui est également considéré comme une antichambre de l’Union Européenne.

2009 : la Commission européenne a engagé un dialogue avec la Macédoine qui a conduit à la suppression de l’obligation de visas de court séjour

2012 : la Commission européenne a ouvert un dialogue de haut niveau sur l’adhésion avec la Macédoine