Chercher

18 juil. 2016

« Le son qui nous rassemble » : La musique pour célébrer la diversité

« Le son qui nous rassemble » : La musique pour célébrer la diversité


Le 15 juillet, les jeunes francophones de différents pays ont réalisé les dernières activités dans le cadre de l’échange « Le son qui nous rassemble » qui s’est déroulé à Struga, Macédoine.

Au cours de 8 jours les jeunes provenant de Belgique, l’Ile de la Réunion (France), la Macédoine et la Serbie ont fabriqué des instruments avec du matériel recyclé tel que : des guitares avec des boites de chaussures, des flutes avec des tuyaux en plastique, des tambourins avec des roues en plastique, des xylophones avec des tubes en carton etc. A travers ce processus ils ont découvert les rythmes du monde et appris les danses traditionnelles de chacun des pays participants.

Chaque participant avait un point de vue différent concernant la musique et apportait un trait unique au sein du groupe qui a rendu l’expérience unique et inoubliable. A la question de ce qu’il a aimé le plus dans l’échange, le participant Loïc Techer de l’Ile de la Réunion a répondu « C’est de rencontrer des gens différents et être uni ».

Cet échange est le troisième de ce type, les deux précédents se sont déroulés en Serbie et en Belgique. L’animatrice de belge, Coralie Delcour s’est exprimé sur la nature de l’échange en déclarant que « Chaque échange a un thème particulier qui permet de découvrir des nouveaux aspects et de comprendre la culture de l’autre ».

Ivana Dimitrovska, la directrice d’ALDA Skopje a déclaré « Je suis très contente et ravie que des jeunes provenant des pays si lointain ont choisis de visiter la Macédoine et participer à cet échange à Struga. C’est le premier échange francophone de ce type qui se déroule en Macédoine. Pour ALDA Skopje c’était un grand succès de pouvoir fournir des possibilités pour des jeunes étudiants macédoniens d’échanger avec d’autres jeunes francophones ».

Pendant leur séjour en Macédoine les jeunes ont aussi eu l’occasion de visiter plusieurs lieux touristiques tels que la ville d’Ohrid et le village de Vevchani.

Le mot clé de cet échange est « la diversité ». C’était la diversité du groupe qui a rendu l’expérience unique et inoubliable. Les participants ont trouvé des points communs et des différences à célébrer en approfondissant l’amitié au sein du groupe. Des liens se sont tissés entre les différentes cultures qu’aucun jeune n’oubliera.

Cet échange est soutenu par le programme européen Erasmus+, et mise en œuvre par ALDA Skopje en partenariat avec les associations « Maison des jeunes des Banneux » de Belgique, « Jules Vernes » de Serbie et « Vivre ensemble avec nos différences » de l’Ile de la Réunion (France).

 

 

 

 

Number of views (1313)

Tags: